• La cagnotte

     

    Une soirée d’automne, dans un petit bourg humide, au fin fond de la Haute Gironde

    Il tombe une pluie  battante et les Ecuries du Pato sont désertes.
    Les temps sont durs, le  club est très endetté, tout le monde vit à crédit.

    Là-dessus arrive un touriste. Il gare son van devant le club house et entre.
    Il pose un billet de 100 € sur  le bureau et demande s’il peut obtenir un box pour son cheval  le temps d’une nuit.   
    Le propriétaire du  club lui  montre   sa rangée de box libres et lui propose de choisir celui qui  lui plaira.

    Dès que le touriste  quitte le bureau, le proprio prend le billet de 100 €, file chez  l’agriculteur son  voisin et règle la dette de foin qu'il a envers celui-ci. 
    Le paysan se rend immédiatement chez le veto à qui il doit 100 € et rembourse sa dette. 
    Le vétérinaire  à son tour s'empresse de régler sa  facture à l’ostéo qui est venu soigner son cheval.
    L’ostéopathe se précipite à son tour chez le maréchal  ferrant afin de régler une dette de ferrure . 
    Le maréchal  glisse le billet à la monitrice qui lui  donne des cours de horse ball,  à crédit déjà depuis un  moment.
    La  jeune fille, qui occupe à crédit  un box , court acquitter sa pension aux  Ecuries du Pato. 
    Le  directeur pose le billet sur le comptoir là même où le  touriste l’avait posé auparavant.
    Là-dessus ce dernier revient des box, annonce  qu’il ne trouve pas  ceux-ci à son gout, ramasse son billet et  s’en va…

    Personne n’a rien produit, personne n’a rien gagné,  mais plus personne n’est endetté. La soirée s’annonce douce pour tout le monde…

     

    Les Ecuries du Pato

    https://www.facebook.com/LesEcuriesduPato 

    www.petitechronique.com

     

    la cagnotte : www.lepotcommun.fr/pot/1a16wduv


    votre commentaire
  • Rentrée tardive ...

    Publié le 28 octobre 2017 par helene33660

    Première rentrée des classes pour Petit Loustic.. un petit garçon plein de vie, débrouillard, tres souriant.

    Il a meme hate de voir comment ca se passe..

    :=

    Mon seul souci, c’est que Petit Loustic a fete ses 6 ans et qu’il n’est jamais allé en classe.

    Ses 3 frères ainés y sont pourtant allés. Mais lui c’est le petit dernier, que la maman a voulu garder près d’elle.

    Ca fait deja un an, que je la « travaille » pour la scolarisation de Petit Loustic, mais elle a peur. Peur qu’il se fasse mal dans la cour de récréation, peur qu’il tombe, qu’ il soit bousculé... tel est son discours...

    L’âge obligatoire est arrivé. Ceci explique sûrement cela... mais je m’inquiète quand meme...

    Petit Loustic va d’un seul coup etre obligé de rester assis, ou du moins en place, lui qui joue toute la journée dehors...

    Il n’a pas l’habitude de tenir le moindre crayon. Il ne connaît rien des lettres. Ne sait pas reconnaître son prénom.... quant à l’écrire, il vaut mieux ne pas rêver...

    Quel décalage avec ses futurs copains, d’autant qu’il va arriver 2 mois apres tout le monde... et repartira en mars, soit 3 mois avant les autres...

    Quand la majorité des gamins passent 3 à 4 ans à l’école avant l’entrée au CP, lui en passera 5 mois....

    J’ai l’impression de repartir 30 ans en arrière, quand débarquaient à l’école ces enfants du voyage... Rien n’a changé, ou si peu...

    Www.petitechronique.com,

    #l’ecolea6ans, #scolarisation, #gensduvoyage, #rentréedesclasses, #ecolematernelle, #descolarisation, #lireencaravane, ###


    votre commentaire
  •  

    Paiement sans contact : quelle sécurité ?

    Publié le 19 septembre 2017 par helene33660

    Paiement sans contact. Une expérience bizarre

    Hier midi, j ai fait un petit achat ...8 e que je me proposais de régler àvec ma carte sans contact.

    Je n'avais pas encore sorti la carte bancaire de mon porte feuille que le terminal du vendeur s'est mis en route.

    Bref, plus besoin de sortir la carte. Les ondes font le boulot toutes seules...

    Alors ça m'interpelle...quid de la sécurité bancaire ? Puis je etre débitée à mon insu  par le premier  arnaqueur venu, se balandant avec un terminal dans sa poche ?

    C'est dérangeant, non ? Quand bien même les sommes sont limitées à 20 ou 30 euros...

    Essayez et venez me dire votre ressenti.

     

    http://petitechronique.com

    arnaque carte bancaire

     

     

    #cartesanscontact,#cartevisa, #paiementsanscontact, #securité, #petitechronique, #petitechroniqued'helene,#helene33660, #creditagricole, #banque, #hoax, ##


    votre commentaire

  •  

    C’est reparti pour Le festival Croches en chœur qui se produira ce week end à Saint gervais, 33240.

    Pour fêter  les 10 ans de l’association,  Nadine Deschamp  et Gérard  Pruvost  nous ont préparé un programme exceptionnel avec la venue de 3 artistes ( rien que cela)….

    Dimanche soir, les 400 choristes que nous sommes accompagneront  Natasha saint Pier, Francis Lalanne,  puis Les Stentors. La première partie sera réservée à Michel  Sardou.

    Mais pour le moment, place aux dernières répétitions, aux retrouvailles avec les copains chanteurs venus de toute la France. Certains ont déjà accompagné Charles Dumont, Nicoletta, Amandine Bourgeois, Nicole Croisilles…. Les spéculations sont déjà ouvertes pour l’invité de Croches en Choeur 2018… Franchement, j'aimerais bien Kendji....

    Dernières heures de silence, dernières heures pour se reposer la voix. Dans le parc de Saint Gervais, les bénévoles eux sont à pied d’œuvre, entre l’installation des Barnum qui nous accueilleront, la mise en place de la salle.

    Grand week end musical en perspective… je vous raconterai…

    http://crochesenchoeur.choralia.fr/historique/

    #crochesenchoeur,#gerardpruvost,#nadinedeschamp,#petitechronique,#stentors,#francislalanne, #natashasaintpier,#saintgervais,#festivalcrochesenchoeur,#kendjigirac,

     

    petitechronique


    votre commentaire
  • Helene Benoit a ajouté 6 photos.
     22 min ·
     

    Championnat d'Europe 2017 :Rencontre avec Charles Eliott Lacombe

    Bonjour Charles Eliott, tous les horse balleurs ont appris ta sélection en Equipe de France, alors que tu ne jouais pas en Pro-Elite. Merci à toi de nous permettre de faire plus ample connaissance avec toi, Champion de France 2017 PRO, avec Loire sur Rhône.
    Bonjour Hélène, Je m'appelle Charles-Eliott. J'ai 25 ans et je joue à Loire sur Rhône. Je suis en Master de ressources humaines en alternance.

    2Quel est ton parcours équestre ?
    J'ai commencé l'équitation à 5 ans et le horseball en poussin à Decines avec Audrey Sagnimorte. J'y ai joué jusqu'en minimes 1ere année où j'ai arrêté pour ne faire plus que de l'équitation "classique". J'ai repris le horseball à 17 ans, toujours à Decines. On jouait en amateurs. C’est à 18 ans que j’ai rejoint Loire sur Rhône Horseball - PRO ÉLITE et son coach Olivier Segear.

    Qui est ton cheval ? Comment l’as-tu rencontré ?
    Mon cheval s'appelle Aligator Song. C'est un pur sang de 9 ans. C'est Eve l'avait repéré aux courses. Il était monté par un coéquipier. Je l’ai récupéré lorsque celui-ci s’est arrêté. Aujourd’hui, c'est un cheval très bien dressé, très réactif et surtout très stable. En fait, c'est le cheval qui me correspond.

    Comment travaillez-vous ?
    Je monte Aligator monte 6 à 7 fois par semaine. Il va au marcheur tous les jours. S’ajoutent à son programme du dressage, un entraînement individuel et un second collectif.
    Je monte tous les jours à cheval. Je participe à tous les entrainements y compris celui des féminines de Loire.

    Quel est ton plus beau souvenir à cheval ?
    Mon plus beau souvenir est l’ ensemble de cette saison avec Loire sur Rhône, avec notre titre de Champions de France Pro et notre invincibilité. Le championnat 2017 s’est révélé génial d'un point de vue collectif. On ne pouvait rien imaginer de mieux. J’avoue que du point de vue individuel c'était génial aussi.

    Comment arrives tu à lier l’ équitation de haut niveau et le métier ? les études ?
    Lier équitation et vie professionnelle est facile puisque je vis sur le Centre Equestre Vieux Moulin Loire/rhone et que je vis avec Eve.

    Qu’as-tu ressenti apprenant ta sélection en équipe de France ? Est-ce que t’en doutais ?
    L'annonce de la sélection était une surprise. Jouant en pro je ne pensais absolument pas à l’Equipe de France. Je ne sais pas si ma sélection , la première , est un message d'espoir pour les joueurs de toutes les catégories, mais cela montre aussi Raphael et Luc Lgr regardent les autres catégories. Je les remercie d’avoir misé sur moi.

    As-tu fait des sacrifices pour en arriver là ?
    En terme de sacrifice je ne pense pas avoir dû en faire beaucoup. Ce sont surtout mes parents, ma maman Marie-Christine Obino qui ont dû en faire (rires). Après, c’ est sûr que cela représente énormément de travail et de temps passé à cheval sans avoir la possibilité de faire autre chose.
    Puisque tu me le demandes, Hélène, aux plus jeunes, je pourrais dire qu’il faut travailler énormément en horseball mais surtout en dressage. « Mieux vous monterez, mieux vous exploiterez les qualités de vos chevaux. » Un autre aspect important est d'être à l'écoute des conseils et de regarder les matches avec attention. Il ne faut pas essayer pas de devenir quelqu'un d'autre sur un terrain, mais il rester soi-même et travailler sur nos défauts.

    Comment envisages – tu ton championnat d’Europe ?
    Pour les Championnats d'Europe de Saint Lô, je souhaite que nous soyons champions. Après, j'espère pouvoir apporter le plus possible au collectif en étant performant en touche et en défense. Je pense que ce sera une belle compétition avec beaucoup de niveau.

    Y a-t-il des joueurs qui t’inspirent ?
    Je regarde au maximum les matches des circuits fermés et les couples qui jouent. En terme de joueurs qui m'ont inspiré il y en a plusieurs. La première est Eve Ségear pour sa combativité sur un terrain, le fait qu’elle soit forte dans tous les secteurs du jeu et qu'elle soit performante avec plusieurs chevaux. En plus, je suis particulièrement content de l'avoir dans mon équipe en mixte parce que je n'aimerais pas l'avoir contre moi ! (Rires).
    Le deuxième joueur est Jérôme Hadjout. Il montait Perfect World qui est sûrement le cheval qui a pu m’impressionner le plus pour ses qualités en touche et en défense. J'aime beaucoup sa combativité et sa vision du jeu. C'est pour moi l’ un des joueurs les plus complets du circuit.

    A propos, peux- tu nous donner des nouvelles d’Eve ?
    Eve va bien. Sa grossesse la rend parfois un peu malade mais ça va. Elle monte beaucoup moins à cheval. Elle a été très heureuse et très fière que je sois sélectionnée en EDF.

    Qu’aimerais tu ajouter ?
    Je veux remercier Eve, Olivier et Valérie Joannides Segear qui m’ont permis d'atteindre ce niveau et qui me prêtent Aligator entre autres. Je remercie mes coéquipiers qui me supportent depuis des années ! Merci aussi à mes parents et à Raph Dubois et Luc Laguerre qui m’ont accordé leur confiance en me sélectionnant. Enfin, je remercie Lou Daum pour toutes les belles photos qu'elle fait !

    A mon tour de te remercier, Charles Eliott pour ta sympathie. Bon Championnat d’Europe avec Antoine Cocoynacq , Benjamin Depons, Romain Depons, Clément Maby, Ellington Barnes, Tom Dupau, et Ladislas Crausaz .

    Helene Benoit

    #horse ball, #Charles Eliott Lacombe, #Horse ball, #Saint Lo, # # #pato, #ecuriesdupato, FIHB - Fédération Internationale de Horseball; FIHB WHR European Championships 2017

    Les Ecuries du Pato
    www.ecuriesdupato.com
    https://www.facebook.com/LesEcuriesduPato
    Crédit photo Lou Daum, Olivier Leschiera

    Charles Eliott Lacombe en Equipe de France


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique